Bienvenue
Vents d'Ouest Vive le vent Girouette Ado Nebuleuse Tatoulu Premières lignes Asticou Azimuts Passages Critiques Rafales Hors collection

 

accueil
collections
auteurs
a paraitre
neuf
info
liens

 

Recherche par :

  Collection : Ado (12 ans et +) Drame

Photographe
Anne Bertrand

ISBN13
9782895376903

2020  (216 pages)

Prix
11.95 $

À PARAÎTRE

Main sur les yeux (la)

Danielle Charland

Résumé
Salomé a quinze ans. Un jour, sa vie bascule. Sa mère toxicomane doit entrer en cure de désintoxication. Salomé doit donc habiter chez son oncle qu’elle n’a pas vu depuis dix ans. Elle pourrait se rebeller mais elle n’a pas cette force, elle a trop longtemps porté le mal de vivre de sa mère. Ne pouvant fuir cette réalité, elle met une main sur les yeux pour ne pas voir cette vie qu’on lui met de force entre les dents ; cette nouvelle école où elle ne veut pas aller et cet oncle qu’elle ne connaît pas et dont l’univers est glauque.

– Tu es nouvelle ?
– Oui.
– C’est pas vrai ! Ne me dis pas que c’est toi qui habites le manoir à deux millions en haut de la côte ?
– Euh… Le manoir ? Oui, c’est là que j’habite.


Le mensonge commence là et devient le cœur de toute cette intrigue. Lancé pour avoir la paix et mettre fin à l’interrogatoire, il lui collera à la peau comme un tatouage. Ce sera le début d’une nouvelle vie qu’elle s’inventera de toutes pièces, aux antipodes de celle qui lui échappe. Elle n’a aucun scrupule à mentir à Kim et aux autres. Cependant, mentir à Zack lui est insupportable car avec lui, elle arrive à voir au-delà du mur bleu.

Autres publications chez Vents d'Ouest
Elle savait parler aux oiseaux


Photo : Joanne Lemay

Danielle Charland

Danielle Charland habite la région des Laurentides et a la chance d’exercer depuis très longtemps un des plus beaux métiers qui soient: l’enseignement. Elle .crit des histoires depuis qu’elle sait écrire. Elle s’inventait des mondes; il n’y avait pas de limites à son imagination. L’écriture a toujours été pour elle une grande source de bonheur et d’évasion. Elle souhaite avoir transmis cette passion aux enfants à qui elle a enseigné. Ses romans s’inspirent d’ailleurs d’élèves qui l’ont particulièrement marquée au cours de sa carrière, une façon pour elle de les garder dans ses souvenirs et de ne jamais les oublier.